Le forum du bodybuilding et du fitness
Bonjour ou bonsoir à toi !

Visiteur, n'hésite pas à t'inscrire et à venir nous rejoindre !

Déjà membre, n'oublie pas de te connecter pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Première participation ? Pense à te présenter dans la rubrique adéquate !

A bientôt !


Ce forum est destiné à tous les adeptes de la culture physique, du bodybuilding, du culturisme, de la musculation et du fitness !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JC DUSSE

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2506
Age : 36
Localisation : 75 et 02
Réputation : 90
Points : 9765
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"   Mar 21 Déc 2010 - 10:02

Je n'ai pas trouvé de meilleure traduction pour le titre de cet article de Christian Thibaudeau.
Vous allez halluciner, tout comme moi qui dit qu'il faut du repos pour "faire du muscle"

L'entrainement "neuronal", stratégie de supercroissance et récupération
par Christian Thibaudeau - 16/12/2010


J'aide des athlètes de haut niveau à gegner de la masse musculaire . Je ne m'inquiète pas, que vous soyez un bodybuilder qui a besoin de faire grossir son dos, un joueur de hockey qui veut plus de force sur son slap-shot, ou un combattant de MMA qui veut monter d'une catégorie de poids, l'objectif fondamental est toujours le même ...

Construire de la masse musculaire et maximiser la capacité de travail explosive, aussi vite que possible.

Parfois, je n'ai que quelques semaines à peine pour effectuer ce travail. Alors, comment puis-je compresser 18 séances d'entraînement, par exemple, en seulement 6 jours - sans tuer l'athlète?

Ce que je m'apprête à vous dire, c'est quelque chose qui a complètement révolutionné la façon dont je regarde l'entrainement, ainsi que mes attentes sur la vitesse à laquelle je vois des athlètes réaliser des gains.

L'augmentation de la fréquence est la clé !

En termes simples, la clé des gains maximums se situe à une fréquence d'entrainement et un volume augmentés.
Fréquence et volume sont évidemment liées, mais des deux, la fréquence est de loin le facteur le plus important.

Je peux accomplir tout ce qu'il faut pour maximiser les gains en augmentant la fréquence, ce qui de fait, augmente également le volume.
Il est beaucoup plus efficace, au niveau extrême, d'effectuer trois séances d'entraînement de 30 minutes par jour que de faire le même volume dans une séance d'entraînement de 90 minutes.

De même, il serait plus efficace de répartir le montant de temps par semaine, vous consacrer à l'entrainement sur plus de jours que moins.
Par exemple, disons que vous êtes en train de vous entrainer quatre jours par semaine pendant une heure chaque séance d'entraînement, un total de quatre heures par semaine.
Je vous le dis, de mon expérience, vous ferez des progrès beaucoup plus importants avec six séances d'entraînement de 40 minutes par semaine. Vous souhaitez faire encore plus de progrès ? Entrainez vous 35 minutes par jour, sept jours par semaine.

Avouons-le, quand nous soulevons des poids, tout ce que nous faisons, c'est demander à nos corps de réagir au stimulus de l'entrainement par la croissance musculaire. Que préférez-vous faire? Demander (stimuler) à votre corps de se développer quatre fois par semaine ou six fois par semaine?

"Mais je vais me surentrainer, à aller à la salle aussi souvent !" pourriez vous penser.

Eh bien, permettez-moi de tuer cette idée fausse, ici et maintenant.

J'ai travaillé avec toutes sortes d'intervenants, et la fréquence croissante de formation est exactement ce qui fonctionne le mieux, même pour ceux qui ne tolèrent pas beaucoup d'exercices. En fait, ce sont les hardgainer (ecto) qui ont le plus à gagner d'une augmentation de la fréquence.

Comme pour tous les athlètes, il faut savoir comment stimuler la réponse de croissance maximum avec le minimum de fatigue neurale. Si vous faites cela, à condition que vous ayez le temps, n'importe qui peut s'entrainer sept jours par semaine.

La formation sur les neurones

Comme je l'ai dit, une fréquence de formation accrue est un élément majeur pour la maximisation des gains. D'autre part, l'augmentation de la fréquence d'entrainement n'est tout simplement pas possible sans la bonne stratégie, et vous en fait surentrainer le corps et sape votre motivation, vous laissant enflammé et douloureux, de mauvaise humeur, et avec le niveau d'énergie d'un cadavre .

En utilisant une de mes principales stratégies pour augmenter la fréquence, appelé "Neural Charge TRAINING", vous pouvez vous entraîner tous les jours, voire deux ou trois fois par jour, avec de l'énergie à revendre.

J'utilise le "Neural Charge TRAINING", ainsi que des méga-doses de MAG-10 a ajouté à Anaconda (compléments il fait de la pub, il existe des équivalents), pour faire progresser des bodybuilders avec de 18 séances par semaine! Et ce alors même qu'ils ont une alimentation réduite en calories.

La science Geeky
"Neural Charge TRAINING", en raison de ses méthodes uniques de chargement des explosifs, a des répercussions sur tous les niveaux de la fonction neuromusculaire, y compris l'absorption et la libération de neurotransmetteurs, couplage excitation-contraction, et le recrutement moteur. Il stimule également la libération naturelle de l'organisme d'hormones anabolisantes.

Les effets combinés de cet état supra-physiologiques stimule la libération de catécholamines et l'insuline diminue le ratio de glucagon, avec une augmentation de la production des AMP cyclique , ce qui contribue à activer les trois enzymes lipolytique (combustion des graisses) .

Enfin, "Neural Charge TRAINING" augmente la sensibilité à l'insuline, augmentant ainsi la signalisation entre les cellules de graisse, le cerveau, le foie et les tissus musculaires actifs. Le résultat final maximise l'anabolisme musculaire protéique. Tout en activant la perte de graisse.


En résumé, "Neural Charge TRAINING" ...


*sensibilité à l'insuline Augmenté
* Stimule la libération d'hormones anabolisantes
* Apporte plus de nutriments dans les cellules musculaires
* Amorce la Récupération
* Améliore la capacité de travail
* Stimule la croissance
* Prépare le corps pour la prochaine séance d'entraînement

Jusqu'à présent, je n'ai rien trouvé qui fonctionne mieux pour l'amélioration de la croissance, et les gains en terme de récupération de "Neural Charge TRAINING"

Grossir plus. Grossir plus vite. Grossir plus souvent.

Vous voulez tenter l'expérience ?

"Neural Charge TRAINING"sera productif à chaque fois! Je n'entrainerai plus jamais quelqu'un autrement. (bon c'est sa nouvelle méthode, il faut bien qu'il fase croire qu'il n'en existe plus aucune autre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3955
Age : 32
Localisation : Ille sur Têt (66)
Salle d'entrainement : A la maison
Réputation : 96
Points : 11072
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"   Mar 21 Déc 2010 - 12:56

Très intéressant même s'il faut avoir beaucoup de temps libre pour pouvoir essayer cette méthode. Mais ceux qui en ont l'opportunité devrait regarder ça de plus près !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culturephysique.fr
JC DUSSE

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2506
Age : 36
Localisation : 75 et 02
Réputation : 90
Points : 9765
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"   Mar 21 Déc 2010 - 13:05

Ben ça remet beaucoup de choses en question !
Faut oser se lancer car c'est révolutionnaire ce qui est proposé là, ç bouscule beaucoup de nos acquis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3955
Age : 32
Localisation : Ille sur Têt (66)
Salle d'entrainement : A la maison
Réputation : 96
Points : 11072
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"   Mar 21 Déc 2010 - 14:54

A titre personnel, je me suis rendu compte qu'augmenter la fréquence de travail d'un groupe musculaire, du genre le solliciter 2 voire 3 fois par semaine sur 1/2h, m'était plus bénéfique qu'une seule grosse séance par semaine pour 1 groupe. Du coup j'organise toujours ma semaine de training sur cette base là, mais avec 1 seule séance d'environ 1h et demi par jour.

Je n'aurais pas pensé à 2 ou 3 petites séances par jour, et de toute façon je n'en aurais jamais le temps. Dommage car j'aurais été curieux d'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culturephysique.fr
Babtou59
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2935
Age : 36
Localisation : Comines fr (59)
Salle d'entrainement : Euro-fitness Comines belgique
Réputation : 28
Points : 8338
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"   Mar 21 Déc 2010 - 15:14

Difficile a mettre en oeuvre pour quelqu'un qui ne vit pas de du body....

_________________
Nico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JC DUSSE

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2506
Age : 36
Localisation : 75 et 02
Réputation : 90
Points : 9765
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"   Mar 21 Déc 2010 - 15:33

Babtou59 a écrit:
Difficile a mettre en oeuvre pour quelqu'un qui ne vit pas de du body....

Ceux qui on une salle perso ou qui ouvre très tôt et ferme tard le peuvent.
Ou alors sur une semaine durant tes vacances, tu gardes ton training, mais tu splites ta séance sur la journée, ça cassera la routine.
C'est le principe des micro séances qui était utilisés pour les rappels. Un exo de pecs sur quelques séries le jeudi ou le vendredi quand on les a exercés le lundi.
Sauf que là on éclate la séance sur la journée et on se donne à fond sur chaque "micro séance".
Comme on dit faut essayer pour voir. Bon là en plus faut déjà pouvoir essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manowar

avatar

Masculin
Nombre de messages : 3520
Age : 49
Localisation : amplepuis, rhone
Salle d'entrainement : Chez moi
Réputation : 147
Points : 9882
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"   Jeu 19 Mai 2011 - 19:06

Personnellement j'entraîne chaque groupe au moins 2 fois par semaine voir 3 pour certains, cela dépend de l'humeur et de l'energie qui me reste...

La seule chose qui n'est pas précisé dans cet article, c'est que Thibaudeau préconise un nombre maximum de reps par semaine et par groupe musculaire.
Par exemple, si il faut 120 reps/semaine pour développé son biceps, il est donc conseillé de ne pas dépassé se chiffre, cela représente (c'est un exemple) 12 série de 10 reps.
Si on entraîne son biceps 3 fois, il faudra donc faire 3 scéances avec 4 séries de 10 reps chacune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayhem13

avatar

Masculin
Nombre de messages : 508
Age : 33
Localisation : marseille
Réputation : 5
Points : 5546
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"   Ven 20 Mai 2011 - 11:20

J'ai déjà entendu parler de cette séance dans un numéro de flex il y a quelques années. Ca promettait 1à 2 cm de tour de bras supplémentaire.

le mieux est de le faire en vacances, quand on a rien d'autre à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'entrainement "neuronal" ou "Neural Charge TRAINING"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du bodybuilding et du fitness :: L'ENTRAINEMENT :: Méthodes et questions diverses-
Sauter vers: