Le forum du bodybuilding et du fitness
Bonjour ou bonsoir à toi !

Visiteur, n'hésite pas à t'inscrire et à venir nous rejoindre !

Déjà membre, n'oublie pas de te connecter pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Première participation ? Pense à te présenter dans la rubrique adéquate !

A bientôt !


Ce forum est destiné à tous les adeptes de la culture physique, du bodybuilding, du culturisme, de la musculation et du fitness !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vitamine B9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John
Administrateur
John

Masculin
Nombre de messages : 3969
Age : 34
Localisation : Ille sur Têt (66)
Salle d'entrainement : A la maison
Réputation : 96
Points : 12604
Date d'inscription : 02/12/2007

La vitamine B9 _
MessageSujet: La vitamine B9   La vitamine B9 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 18:36

La vitamine B9 (ou acide folique) est une vitamine hydrosoluble aussi appelée vitamine M. Certains pensent qu'elle permet d'éviter les pertes de mémoire au cours du vieillissement.

La vitamine B9 est une coenzyme participant à la synthèse des purines et des pyrimidines, constituants les acides nucléiques (ADN et ARN). La vitamine B9 intervient également dans la synthèse d'acides aminés (méthionine, histidine, sérine).

La vitamine B9 VitamineB9
Structure chimique de la vitamine B9

Biochimie


Les folates sont synthétisables à partir d'acide panthoténique et d'acide para-aminobenzoïque, mais leur principale source reste, pour nous, l'alimentation (notamment les plantes vertes fraîches et les organes parenchymateux comme le foie et les reins)
Ainsi que l'indique leur nom (folium: feuille en Latin), on les trouve principalement dans les feuilles, mais ils sont en réalité assez répandus.

À l'état naturel, ils sont souvent polyglutamylés (attachés à une ou plusieurs molécules de glutamate), et doivent s'en détacher pour pénétrer dans les cellules (sauf en cas de chimiothérapie au méthotrexate, ou de carence prolongée, auxquels cas les cellules peuvent assimiler des folates polyglutamylés).

L'acide folique se trouve en faible quantité dans l'alimentation. Il est donc conseillé d'utiliser des suppléments vitaminiques; les besoins en acide folique et substances apparentées sont de l'ordre de 0,5 mg par jour.

C'est sous forme de dérivés tétrahydrofoliques que les folates exercent leur action de coenzymes dans de nombreuses réactions de transfert de C1, dont la synthèse de novo des purines ou du TMP(2'-déoxythymidine-5'-phosphate) à partir du dUMP (2'-déoxyuridine-5'-phosphate).

Les folates doivent auparavant être réduits, c'est-à-dire hydrogénés, en dihydrofolates (FH2) puis en tétrahydrofolates (FH4), par la folate réductase, et la dihydrofolate réductase respectivement.
Le tétrahydrofolate reçoit ensuite un groupe méthylène d'un des trois "donneurs de carbone" (sérine, glycine, formaldéhyde) pour former le N5-N10 Méthylène tétrahydrofolate (CH2=FH4) . La sérine est le donneur le plus souvent utilisé chez l'homme.
Le méthylène tétrahydrofolate peut connaître trois destinées différentes :

  • réduction en N5-N10 méthényl tétrahydrofolate, puis en N10 formyl tétrahydrofolate, donneur de carbone dans la voie de la synthèse de novo des purines
  • Voie de la Méthylène tétrahydrofolate réductase : réduction en N5 Méthyl tetrahydrofolate (CH3–FH4), donneur de méthyl pour la régénération de méthionine à partir de l'homocystéine. Le transfert du méthyle nécessite chez l'homme un relais par la cobalamine, ce qui explique leur co-administration fréquente. Lorsque la méthionine n'est pas régénérée, outre l'épuisement du pool de vitamines, et de la synthèse de nucléotides se manifestant, entre autres, par une anémie mégaloblastique, on assiste à toute une série de complications se manifestant par des neuropathies, des troubles de fermeture du tube neural, ..., une atteinte hépatique,... La carence folique a été récemment incriminée dans la recrudescence de cancers dans le troisième âge.
  • formation de désoxythymidine monophosphate à partir de désoxyuridine monophosphate.

En résumé :

F → FH2 → FH4 → CH2=FH4 → réactions de méthylation

Effets médicaux



Anémie


Un déficit en folates entraîne essentiellement une anémie qui se caractérise par une taille augmentée des hématies (anémie macrocytaire).

Grossesse


Les folates sont nécessaires dans la division et le maintien cellulaire. Un apport est donc crucial pendant les périodes de croissance accélérée, comme l'enfance et la grossesse. La supplémentation en folates durant le premier trimestre de la grossesse diminuerait significativement le risque de certaines malformations (fente labiale[1], anomalies de fermeture du tube neural[2]).

Dépression


Selon une étude anglaise, un taux d’acide folique bas augmenterait le risque de dépression nerveuse de 55%. La dépression serait selon l’OMS une des maladies les plus fréquentes dans le monde et la deuxième cause d’invalidité. « L’acide folique est un complément alimentaire banal et bon marché. Si le risque de dépression associé à une faible taux d’acide folique est confirmé par des études cliniques, il est tout à fait probable que soient mises en place au niveau communautaire des campagnes de supplémentation, comme c’est le cas avec la farine au Canada, et d’information visant à améliorer les apports globaux en cette vitamine » concluent les auteurs.

Sénilité


L'effet freinateur sur les déficits cognitifs de la personne âgée est beaucoup plus controversé. Il semble cependant qu'une supplémentation artificielle en acide folique pendant une longue durée sur une population âgée dont la nutrition est carencée en cette vitamine pourrait sensiblement en améliorer l'état cognitif[4]. Les folates permettraient également de diminuer les problèmes d'audition chez la personne âgée[5].

Cancer


La supplémentation en folates a des effets controversés en prévention des cancers : elle pourrait diminuer la survenue de ces derniers[6], résultats qui ne sont pas confirmées par d'autres études[7].
L'administration de folates diminuent le taux d'homocystéine dans le sang ce qui pourrait abaisser le risque de certaines maladies cardio-vasculaires. Ainsi, il semble que la prise de folates au long cours pourrait diminuer de près de 20% le risque d'accident vasculaire cérébral[8].
Les folates étant un facteur de croissance universel, plusieurs drogues ont été conçues pour interférer avec son métabolisme :


Interaction


Il faut savoir que l'administration d'un excès d'acide folique chez un malade qui est carencé en vitamine B12 peut aggraver sérieusement les symptômes de carence en B12, et notamment les dégâts neurologiques.

Alimentation


Les aliments riches en vitamine B9 sont, entre autres :

La vitamine B9 est particulièrement recommandée aux femmes enceintes, surtout au début de la grossesse et, idéalement, plusieurs mois avant qu'elle ne débute : 400 µg / jour.
Selon l'AFSSA, les besoins quotidiens définis pour « minimiser les risques au cours de la grossesse et les risques cardiovasculaires » sont estimés à 300 µg / jour pour la femme, et 330 µg / jour pour l'homme.



"Wikipédia"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.culturephysique.fr
John
Administrateur
John

Masculin
Nombre de messages : 3969
Age : 34
Localisation : Ille sur Têt (66)
Salle d'entrainement : A la maison
Réputation : 96
Points : 12604
Date d'inscription : 02/12/2007

La vitamine B9 _
MessageSujet: Re: La vitamine B9   La vitamine B9 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 18:38

LES SOURCES


La vitamine B9, aussi appelé « acide folique », se retrouve principalement dans le foie, les légumes verts, les levures, le bouf maigre, les oufs, le veau et les céréales complètes.. Dans le cas des légumes, la cuisson, la mise en conserve et la congélation diminuent La plupart des céréales à déjeuner sont enrichies en différentes vitamines et constituent une excellente source d'acide folique.
On retrouve aussi dans les légumineuses comme le soya sous toutes ses formes. Elle est aussi concentrée dans les avocats, les bananes, le persil, le fenouil, le germe de blé, et les noix.
Les 5 principales sources végétales de vitamines :

  • Levure de bière
  • Feuilles d'épinards
  • Asperges
  • Une orange
  • Choux




LES FONCTIONS


Cette vitamine est hydrosoluble et a comme principale fonction de faire la formation des protéines, d`aider à la synthèse de l'ADN, et d'interagir avec le métabolisme des acides aminés. Elle est surtout indispensable pour la femme enceinte étant donné que la vitamine B9 joue un rôle important au niveau de la croissance et du développement du fotus, surtout dans la région cervicale et au développement normal du tube neural chez l`embryon.
Elle a notamment un rôle important dans la formation des globules rouges, le fonctionnement du système nerveux centrale et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Elle est utile à la production des nouvelles cellules, ce qui la rend particulièrement importante durant les périodes de croissance rapide de l`enfance.
Conjointement avec la vitamine B6 et la vitamine B12, la vitamine B9 contribue à prévenir la formation d'homocystéine, un acide aminé présent dans le sang. Une concentration élevée d'homocystéine est synonime à un risque accru de maladies cardiovasculaires.
De plus, elle permet la croissance et la reproduction cellulaire et elle est généralement utilisée pour vaincre l'anémie.

LES CARENCES


Provoque une dépression avec des troubles psychiques et neurologiques, de l'apathie, une baisse d'appétit résultant en une perte de poids et des dysfonctions au niveau du système digestif causant des diarrhées et des nausées.
On note aussi des cas d'asthénie, d'anxiété, de névroses diverses et même chez les gens plus âgés des cas de démences à long terme. Pendant la grossesse il n`y a presque pas de danger, mais il y a un risque de spina bifida chez le nouveau-né ou avec un poids peu élevé à la naissance. Les carences sont plutôt rares étant donné que la B9 est synthétisée par la parois intestinale. Sont à surveiller; l'alcool et les anti-convulsivants, car ils favorisent les carences en vitamine B9 dans l'organisme.
Une inflammation de la langue (glossite), des maux de tête, des palpitations cardiaques, de l'irritabilité et des changements d'humeur peuvent également se manifester. Une carence grave peut provoquer un anémie, une altération des muqueuses de la parois du col de l'utérus, des intestins, de l'estomac et du vagin (les cellules deviennent malignes), et un retard de croissance.
Les personnes dans les situations suivantes peuvent avoir des besoins supérieurs en acide folique :

  • grossesse et allaitement
  • alcoolisme
  • diarrhée continue
  • fièvre prolongée
  • anémie
  • maladies intestinales
  • maladie du foie
  • trouble de la fonction rénale
  • stress permanent
  • chirurgie de l'estomac


La pilule contraceptive épuise l'acide folique. Par conséquent, toute femme qui décide d'avoir un enfant devrait arrêter la contraception au moins six mois avant la conception, pour que le foetus puisse bénéficier d'une quantité suffisante d'acide folique durant les premiers stades de son développement. Sur avis médical, des suppléments en acide folique peuvent être prescrits chez les femmes qui tombent enceintes pendant la période contraceptive.

LES EXCÈS


Inexistants.

DOSE QUOTIDIENNE RECOMMANDÉE


Il est recommandé de prendre une dose quotidienne de 0,3 mg de vitamine B9 pour les adultes, 0,6 mg pour les femmes qui allaitent et 0,8 mg pour les femmes enceintes.
Pour les enfants entre : 1 et 12 ans : 0,1 mg, entre 12 et 19 ans : 0,2 mg et pour les nouveaux-nés : 0,06 mg par jour.

Apport nutritionnel
recommandé en folat
e
ÂgeQuantité
(µg*)
de 0 à 6 mois65 µg**
de 7 à 12 mois80 µg**
de 1 à 3 ans150 µg
de 4 à 8 ans200 µg
de 9 à 13 ans300 µg
14 ans et plus400 µg
Femmes enceintes600 µg
Femmes qui allaitent500 µg


ASTUCE GUIDE NUTRITION


Comme dans un milieu acide la vitamine B9 ne survit pas à la chaleur, il est préférable de manger crues ses sources acides. Elle est aussi sensible à la lumière du soleil.
L`utiliser conjointement avec les vitamines B1 et B6, sinon elle pourrait créer un déséquilibre et des toxines au niveau du métabolisme du système nerveux centrale.
La pilule contraceptive dépense beaucoup d'acide folique. Par conséquent, toute femme qui décide d'avoir un enfant devrait cesser la contraception au minimum six mois avant la conception, pour que le foetus puisse profiter d'une quantité suffisante d'acide folique durant les premiers moments de son développement. Sur approbation du médecin, des suppléments en acide folique peuvent être donné chez les femmes qui tombent enceintes pendant la période de contraception. . L'idéal est de les prendre naturels et biologiques.



"guidenutrition.com"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.culturephysique.fr
 

La vitamine B9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du bodybuilding et du fitness :: L'ALIMENTATION :: La nutrition et les compléments alimentaires-
Sauter vers: