Le forum du bodybuilding et du fitness
Bonjour ou bonsoir à toi !

Visiteur, n'hésite pas à t'inscrire et à venir nous rejoindre !

Déjà membre, n'oublie pas de te connecter pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Première participation ? Pense à te présenter dans la rubrique adéquate !

A bientôt !


Ce forum est destiné à tous les adeptes de la culture physique, du bodybuilding, du culturisme, de la musculation et du fitness !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le glucomannane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John
Administrateur
John

Masculin
Nombre de messages : 3969
Age : 34
Localisation : Ille sur Têt (66)
Salle d'entrainement : A la maison
Réputation : 96
Points : 12552
Date d'inscription : 02/12/2007

Le glucomannane _
MessageSujet: Le glucomannane   Le glucomannane Icon_minitimeDim 2 Déc 2007 - 22:51

Dérivé de la racine de konjac, le glucomannane est une fibre alimentaire hydrosoluble qui gonfle dans le corps pour atteindre 30 à 50 fois son volume initial : en remplissant ainsi l’estomac, elle procure une sensation de satiété et coupe la faim.

Relevé dans une étude clinique, cet effet a entrainé une perte de poids significative chez les sujets.

Le glucomannane retarde aussi la vidange gastrique et se lie aux acides biliaires dans l’estomac, facilitant leur évacuation dans les selles.

Cela oblige le corps à convertir davantage de cholestérol sanguin et d’autres graisses.



*Dose usuelle : 1 à 2g une heure avant les repas pour freiner l’appétit.







Revenir en haut Aller en bas
http://www.culturephysique.fr
Hélios

Hélios

Masculin
Nombre de messages : 837
Age : 72
Localisation : AUVERGNE
Réputation : 14
Points : 8774
Date d'inscription : 02/12/2007

Le glucomannane _
MessageSujet: Re: Le glucomannane   Le glucomannane Icon_minitimeVen 7 Déc 2007 - 19:48

Posologie
Réduction des lipides sanguins et du poids, constipation

Prendre de 2 g à 6 g de glucomannane avec un grand verre d’eau, avant chaque repas. Commencer par le dosage le plus faible et augmenter progressivement afin d'éviter les légers désagréments que cette fibre peut parfois causer en début de traitement (selles molles et flatulences, notamment).

Avertissement. L'automédication en cas de diabète peut entraîner de graves problèmes. Lorsqu'on entreprend un traitement ayant pour effet de modifier son taux de glucose sanguin, il faut surveiller sa glycémie de très près. Il est aussi nécessaire d’avertir son médecin afin qu’il puisse, au besoin, revoir la posologie des médicaments hypoglycémiants classiques.


Description
Le glucomannane est une forme purifiée de la farine de konjac. Cette dernière est tirée du tubercule d'une grande plante de la famille des aracées, l'Amorphophallus konjac, originaire du Vietnam et cultivée de nos jours de l'Indonésie au Japon, en passant par la Chine. Le tubercule est d'abord cuit, puis pilé, séché et réduit en une fine poudre blanche. Cette farine est un ingrédient de base de la cuisine asiatique qui sert à la confection de diverses pâtes, dont les shirataki, ces vermicelles qu'on fabrique au Japon. Dans ce pays, on en fait aussi une sorte de gelée, la konnyaku, plus ferme que le tofu, mais présentée de la même façon et ayant des usages culinaires similaires. La farine de konjac entre également dans la composition de diverses pâtisseries et confiseries.

Le glucomannane est une fibre soluble, semblable au psyllium, mais encore plus absorbante et émolliente que ce dernier. Au contact de l'eau, son volume est multiplié par 17, ce qui fait qu'une très faible quantité suffit pour obtenir les bienfaits normalement attribués à ce type de fibres : régularisation du transit intestinal, baisse des taux de lipides sanguins et meilleur contrôle de la glycémie. La farine de konjac a un indice calorique et glycémique très faible. De plus, comme elle gonfle beaucoup en présence d'eau, elle est un aliment tout indiqué pour les régimes hypocaloriques. Par contre, son usage comme coupe-faim reste controversé (voir la section Recherches).

Historique
Au Vietnam, en Corée, en Thaïlande, en Chine et au Japon, la farine de konjac est d'abord un ingrédient culinaire qu'on emploie depuis des temps immémoriaux. Dans ces pays, on connaît depuis longtemps les bienfaits des fibres solubles pour la santé et, à ce titre, la farine de konjac se place en tête de liste, du fait de sa haute viscosité et de son pouvoir élevé d'absorber les liquides et de faire augmenter le volume du bol alimentaire. Encore aujourd'hui, les Japonais la consomment afin d'assurer la régularité de leur transit intestinal et de faciliter l'élimination des toxines dans leur système digestif.

Le glucomannane a connu son heure de gloire au Québec, au début des années 1980, lorsque « Madame X », une populaire animatrice d'émissions radiophoniques de ligne ouverte, s'était mise à vanter les mérites de la poudre de « racine de konjac » en capsules pour faire baisser les taux de cholestérol, combattre la constipation et favoriser la perte de poids.

En Occident, c'est d'ailleurs sous forme de capsules que le glucomannane a récemment refait surface sur les tablettes des pharmacies et des magasins de produits naturels.

Recherches Lipides sanguins. De 1984 à 2003, plusieurs essais cliniques ayant porté sur plus de 300 sujets ont permis d’observer que le glucomannane pouvait faire baisser les taux de lipides sanguins, notamment le taux de LDL (« mauvais » cholestérol). Des études plus récentes effectuées chez des enfants hypercholestérolémiques9 et des adultes, diabétiques ou pas, dont les taux de cholestérol étaient légèrement élevés (2,7 mmol/l à 6 mmol/l) ont confirmé ces résultats. Au cours de cette dernière étude, les participants ont pris 10 g de glucomannane par jour. Après 21 jours, une baisse moyenne de 11 % du taux cholestérol LDL a été observée10. Lorsque les sujets ont combiné ce traitement à 1,8 g de phytostérols, la diminution a été de 17 %. Par ailleurs, la consommation d’un supplément de chitosane/glucomannane, durant quatre semaines, a permis de diminuer de 10 % la cholestérolémie de sujets affichant un surpoids.

Régularité de la fonction intestinale. En Occident, l'usage du psyllium, une autre source de fibres solubles, est largement reconnu pour assurer la régularité et la fermeté des selles, et pour combattre la diarrhée et la constipation. On attribue cet effet précisément au fait que ces fibres absorbent une grande quantité de liquide, ce qui fait augmenter d'autant leur volume, et que leur viscosité facilite l'évacuation des selles. Or, le pouvoir d'absorption du glucomannane est supérieur à celui du psyllium. Il n'est donc pas étonnant qu'il jouisse d'une excellente réputation en Asie pour traiter les problèmes de constipation. Quelques essais cliniques ont confirmé cet usage traditionnel asiatique.

Diabète. Les résultats de plusieurs essais cliniques indiquent que la prise de glucomannane peut être utile pour réduire ou contrôler le taux de glycémie chez les personnes souffrant de diabète ou d’obésité. Une de ces recherches a porté sur 72 diabétiques de type 2, mais ne comportait pas de groupe placebo, et la plupart des autres ont porté sur un nombre restreint de sujets, soit de 7 à 30. Des études cliniques avec placebo de plus grande envergure sont donc nécessaires pour établir l'efficacité du glucomannane pour réduire la glycémie.

Perte de poids. En raison de l'important volume que le glucomannane occupe dans l'estomac en gonflant au contact des liquides, on a observé qu'il donnait un sentiment de satiété. On a donc pensé utiliser cet effet coupe-faim pour aider les personnes qui désirent perdre du poids à réduire la quantité de nourriture qu'elles ingèrent. Les auteurs d’une synthèse publiée en novembre 2005 se sont penchés sur 12 essais : ils concluent que la prise de 2 g à 4 g de glucomannane par jour est sécuritaire et entraîne une réduction modeste du poids corporel chez des individus en surpoids ou obèses. Plusieurs de ces essais datent cependant de plus de 10 ans, et comptaient peu de sujets ou ne comptaient pas de groupe placebo19. Ces données prometteuses restent donc à confirmer par des essais de plus grande envergure et mieux contrôlés.

Diverticulites. La supplémentation en fibres solubles est utilisée pour soulager les symptômes des personnes souffrant de diverticulose chronique et pour prévenir la diverticulite aigüe. La combinaison de glucomannane et d’antibiotiques pourrait être profitable à ces patients, selon les auteurs d’une synthèse publiée en 2006.

Précautions
Attention
Lorsqu'on prend du glucomannane ou de la farine de konjac, il est important de boire beaucoup afin d'éviter l'obstruction du tube digestif.
Dans le passé, on a fait état de quelques cas d'obstruction oesophagienne, qui auraient été causés par l'emploi de comprimés non enrobés. On n'a jamais signalé de cas semblables pour les capsules, lesquelles ne se dissolvent que dans l'estomac.
Contre-indications
Contre-indiqué en cas d'occlusion du tube digestif.
Effets indésirables
La prise de glucomannane peut, à l'occasion, causer des gaz, une faible diarrhée (selles molles) ou une sensation de trop-plein dans l'estomac. Généralement, ces manifestations bénignes disparaissent au bout de quelques jours ou plus rapidement si on diminue le dosage. Pour éviter ces malaises, commencer par de petites doses et augmenter progressivement
Revenir en haut Aller en bas
 

Le glucomannane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du bodybuilding et du fitness :: L'ALIMENTATION :: La nutrition et les compléments alimentaires-
Sauter vers: