Le forum du bodybuilding et du fitness
Bonjour ou bonsoir à toi !

Visiteur, n'hésite pas à t'inscrire et à venir nous rejoindre !

Déjà membre, n'oublie pas de te connecter pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Première participation ? Pense à te présenter dans la rubrique adéquate !

A bientôt !


Ce forum est destiné à tous les adeptes de la culture physique, du bodybuilding, du culturisme, de la musculation et du fitness !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quels aliments pour Noël ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John
Administrateur
John

Masculin
Nombre de messages : 3965
Age : 34
Localisation : Ille sur Têt (66)
Salle d'entrainement : A la maison
Réputation : 96
Points : 12298
Date d'inscription : 02/12/2007

Quels aliments pour Noël ? _
MessageSujet: Quels aliments pour Noël ?   Quels aliments pour Noël ? Icon_minitimeVen 14 Déc 2007 - 22:18

On ne consomme pas la même chose aux quatre coins de l’hexagone lors des fêtes de fin d’année. Pourtant, s'il est une chose que les français partagent, c'est l'importance sociale du repas, qui plus est, celui du réveillon de noël chargé de rites et de traditions immuables.
Face à ses moments cruciaux, le sportif est souvent face à un cruel dilemme. Se faire plaisir mais culpabiliser d’avoir, en quelques coups de fourchettes gargantuesques, mis à mal son poids de forme difficilement acquis ou se " priver " et déprimer à la vue de poulardes et cygnes cuits sur un lit de marrons, foie gras et autres bûches glacées narguant son sempiternelle et fade plat de pâtes, sans beurre ! Il existe des solutions simples pour des réveillons légers mais néanmoins gourmets. Bon App et Joyeux noël! !


Noël chez vous …

Le français c’est bien connu, est un bon vivant armé d’un bon coup de fourchette ! Cette caractéristique est souvent influencée et renforcée par la tradition qui est très présente dans la plupart des régions de France et de Navarre.
Chaque région à des traditions souvent anciennes qui animent les repas de Noël ou du réveillon. Ainsi les sudistes ne consomment pas forcément les mêmes plats que les lillois ou alsaciens, mais tous on en commun cet esprit festif qui se retrouve dans chaque assiette.
En Alsace : La veille de Noël, la table se couvre de pains d'épices et de "bredles", petits gâteaux secs découpés en forme d'étoiles ou de personnages parfumés à l'anis, à l'amande ou à la cannelle. Le vrai repas se compose classiquement de foie gras, d'oie aux marrons, de munster au cumin et enfin d'une bûche, d'œufs à la neige et de salade de fruits.
En Provence : La tradition veut que le repas s'achève par 13 desserts, symbole des 13 convives de la cène.


Comment limiter la casse et festoyer léger ! …

Pour ne pas ajouter de la frustration à ses bons moments, le sportif doit s’autoriser des écarts Il est bon tons de profiter de ces moments uniques pour desserrer la bride qui vous étreint toute l’année et soulager votre conscience.
Si manger est un moyen de communication et d'échange, le repas du réveillon est un moment privilégié de retrouvailles en famille et l’occasion de goûter à des plats de fêtes divers et variés. Voici cependant comment ménager " la chèvre et le chou " ou plaisir épicurien et poids de forme.


- 1ère règle : Evitez les excès, surtout en alcool !!
- 2ième règle : Privilégiez la qualité des plats proposés et les mets inhabituels
et manger doucement en profitant de l’ambiance festive
- 3ème règle : Ne se servir qu’une fois pour chaque plats proposé.


En apéritif :

Une coupe de champagne ou un verre de bon vin blanc (ou rouge) est moins néfaste que les autres alcools fort, plus caloriques. Méfiez-vous en particulier des punchs et autres cocktails sucrés qui cachent souvent un degré alcoolique élevé.
Vous invitez ! Prévoyez différentes boissons non alcoolisées comme des jus de légumes et de fruits frais et colorés, l’alcool n’est pas incontournable.
On ne boit pas d’alcool le ventre vide ! un ou deux toasts feront l’affaire !
Remplacez, lorsque cela est possible, les traditionnels amuse-gueules par des crudités (tomates cerises, céleri en branche, carottes en bâtonnets…) accompagnées de sauces légères au yaourt, fromage blanc, faites preuve d’imagination pour la présentation !


En entrée :

Il est temps de passer à table, la vue d’une belle déco et des plats délicats vous mets l’eau à la bouche, restez calme et prenez votre temps pour mâcher et apprécier chacune de vos bouchées.
Les coquillages, mollusques et crustacés, sont riches en éléments nutritionnels et peu énergétiques (peu caloriques). Ils peuvent être introduits sans complexe dans le menu. Attention aux fruits de mers, ils sont souvent à l’origine d’intoxication alimentaire ! Soyez vigilants, ne mangez pas si vous doutez de la fraîcheur, ou si une odeur suscite une grimace…Limitez cependant les mayonnaises (ou faîtes la vous-même !) avec les homards, crevettes, langoustes et autres langoustines et consommez les huîtres sans matières grasse. Remettez au goût du jour le vinaigre de cidre et ses échalotes hachées, ou le jus de citron… Quitte à se faire plaisir préférez le foie gras nature mi-cuit poêlé au miel & pistaches aux toasts beurrés. (une tranche de foie gras apporte 180 kcal).



Plats principaux :

Soyez poisson ou viande mais décidez à l’avance du thème que vous allez privilégiez cette année.
Volailles et poissons s'invitent à la fête. Sachez en profiter. Savoureux, peu caloriques, on peut les cuisiner sans trop de matières grasses (papillotes, au four, à l’étuvée), accompagnés d'un panachage féculents - légumes verts (les combinaisons sont multiples et variées). En revanche, méfiez-vous des plats en sauce et des fritures.
Ex. La dinde est riche en zinc et pauvre en calories, le canard renferme des bonnes graisses (AGE).
Quant au saumon fumé il est riche en bons acides gras protecteurs et se consomme avec un filet de citron.

N’hésitez pas à faire une pause entre les plats afin de laisser le temps au cerveau d’envoyer les messages de satiété pour réguler l’appétit !
Irrésistibles fromages !
Les fromages a pâte ferme sont les plus riches en calcium, 1000 mg en moyenne pour 100g et 400 kcal (parmesan, emmenthal, beaufort, comté…). Les fromages frais et allégés sont les moins caloriques.
Malgré leur richesse en protéines de bonne qualité ils restent des aliments caloriques qu’il faut consommer une fois par jour (35g de camembert représente 8g de lipides saturés n’en abusez pas, surtout si vous souhaitez vous réserver pour le dessert).
Servez-vous raisonnablement (deux ou trois petits morceaux) en alternant les classiques et les frais avec un peu de pain et sans beurre !
Ne forcez pas votre appétit mais profitez de l’occasion pour goûter un peu de tous les fromages inhabituels.
Profitez de l’occasion pour élaborer un plateau avec des fromages que vous n’avez pas l’habitude de manger ! Il va en rester ? Ce n’est pas grave, à chaque jour de la semaine son fromage !

Les desserts

Traditionnellement, ce sont les desserts du type bûche à la crème au beurre et au chocolat qui terminent nos repas de réveillons. Préférez les sorbets ou les salades de fruits exotiques, tartes aux fruits ou encore un entremet. Ce type de dessert sera tout autant apprécié. Chercher à surprendre avec de nouvelles saveurs en un mot innover !

La boisson : Attention à l'alcool !

Les repas de fêtes sont souvent bien arrosés. Et si vous faites attention aux plats trop riches, vous ne vous méfiez pas forcément du champagne ou du porto ! Détail ci-dessous des calories contenues dans certaines boissons alcoolisées…
Evitez impérativement de mélanger différents alcools entre eux et consommez avec modération champagne et autres vins ;
Limitez les alcools forts, les digestifs et les "trous normands". N'oubliez pas l'eau plate ou gazeuse (pour faciliter la digestion, St Yorre, Vichy Célestin…) et n'hésitez pas à en remplir votre verre pour " sauter une tournée ".
L’abus d’alcool altère le foie à savoir sa capacité à stocker les vitamines liposolubles (A,D,E,K) et à générer des protéines.
Attention les femmes assimilent plus lentement l’alcool que les hommes : les effets demeurent donc plus longtemps présent dans le corps !

Gérer les lendemains de fêtes

Vous avez fait quelques excès et une compète se profile dans quelques jours, no problème, vous pouvez encore rectifier le tir.
Après un repas de fête copieux et bien arrosé, les lendemains sont souvent difficiles. Les excès de la veille doivent être compensés par des repas légers.


Que faire en cas de blocage hépatique ?

a) Sur le plan alimentaire :
Il est avant tout conseillé de limiter le nombre de calories pour soulager le métabolisme du foie en mangeant léger ; au plan qualitatif évitez les graisses, limitez la quantité de protéines animales et de glucides lents; et buvez beaucoup d'eau.

b) Sur le plan biologique :
3 acides aminés ont des vertus détoxicantes : la citruline, l’arginine, l’ornitine,
Diverses plantes : le thym, le fumeterre, raphanus ou radis noir, citron
En homéopathie : nux vomica 9 CH
Diverses substances : bétaïne, choline.
En boisson : de l’eau plate ou gazeuse avec un jus de citron.
Voici le repas idéal d’après fête

Petit déjeuner :
- Fruit ou jus de fruit maison ou 1 verre d’eau plate dés le lever ;
- laitage fermenté (type yaourts, lait fermenté ou kéfir)
- Boisson chaude pour hydrater (thé ou café léger) ;
- Pain aux céréales pour le transit, avec un peu de confiture.
Ou la crème BUDWIG mise au point par la très célèbre doctoresse Catherine Kousmine qui soigna nombres de patient aux maladies digestives importantes.

Déjeuner :
- Poisson à la vapeur en papillote ou volaille grillé
- demi portion de féculents (complet ou semi complet de préférence) en petite quantité (pâtes, riz, pommes de terre) ;
- Fromage blanc ou laitage fermenté, du pain ;
- compote ou autre fruit cuit non sucré


Dîner :
- Soupe de légumes (elle présente l'avantage de remplir l'estomac et réduit donc la sensation de faim, elle réhydrate l'organisme) ;
- Ou potage épais de légumes ;
- ½ portion de Viande Poisson, Oeuf (jambon blanc, crevettes) ;
- Un laitage maigre ;
- Un fruit cru ou cuit (compote, fruit au four).


Les vertus cachées de la bouffe plaisir…

Un aliment mangé sans excès profite au corps et au moral et moins aux tissus adipeux, surtout si il est consommé sans arrières pensées, ni culpabilité.

Chaque aliment à des qualités nutritionnelles à connaître.

- Le surimi : n’a aucun intérêt
- Clémentines et mandarines : riches en vitamine C
- Dattes : riche en fer et potassium mais laxatif doux.
- Avocat : Très riche en acides gras mon insaturés, il abaisse le taux de cholestérol sanguin. Il contient du glutathion qui protège contre la dégénérescence de l’œil, il stimule le système immunitaire et recèle des vitamines C, B et E et un taux de potassium aux vertus diurétiques.
- Les poissons gras : (hareng, maquereau, sardines, saumon, flétan) renferment du sélénium, des antioxydants des vitamines A et D et des acides gras Oméga 3 qui combattent le cholestérol. Ils apportent également des protéines de très hautes valeur biologique nécessaire à une bonne construction musculaire.
- L’ail : considéré comme un aliment miracle aux multiples vertus il a des effets anticoagulant : réduits l’hypertension et fluidifie le sang il stimule le système immunitaire
- Vin rouge : grâce aux tanins qu’il contient le vin rouge consommé à faible dose (1 à 2 verres/jour) augmenterait le niveau des lipoprotéines molécules protectrices face au cholestérol.
- Whisky : il augmente la capacité d’absorption des graisses par l’intestin et le taux de bion cholestérol, il faut cependant éviter le pur malte.
- Vin blanc : 1 litre de vin blanc contient 60mg d’aspirine !
- Beurre : meilleure source de vitamine D
- L’escargot : très calorique si cuisiné au beurre
- Foie gras confit de canard : comme l’huile d’olive la graisse de canard et d’oie fournit beaucoup d’acides alpha linoléique, qui abaissent le taux de mauvais cholestérol (LDL) et augmente le bon (HDL)

- Gibiers : pauvre en graisse, excellente source de protéines et riche en fer héminique
- Sorbets : sucré mais pauvres en lipides
- Mayonnaise : riche en vitamine E …et très calorique.
- Le radis noir : Conseillé pour soulager les organes victimes de modifications alimentaires liées aux changements de saisons ou après des excès.
- L'Artichaut : Des Médecins français ont démontrés son intérêt contre les troubles hépato-biliaires, les intoxications et ont prouvés son action préventive contre l'artériosclérose et l'arthritisme.

Les fruits de mer : cas à part

Les mollusques et crustacés sont nourrissants mais pauvres en matière grasse, ils sont riches en protéines et en
mais également en vitamine B12, B1 B2, sélénium, iode, phosphore, potassium, zinc. Ces aliments recèlent des trésors de bienfaits pour les sportifs. Attention cependant aux allergies ! !
Les huîtres, la perle des fêtes…
La France est le premier producteur d’huître en Europe et le quatrième mondial. Et les Français sont ceux qui en mangent le plus !
Un coquillage santé ? Les huîtres sont avant tout une excellente source
de minéraux. Elles contiennent notamment fer, du magnésium, du calcium, de l’iode du cuivre, du zinc, du potassium… Mais il ne faut pas oublier qu’elles sont également une source de vitamines : A, B, PP, C, E, D notamment. Et, très important, elles sont très peu caloriques. Ainsi une assiette de 8 huîtres (environ 100 g) représente environ 70 calories avec 9g de protéines, 5g de glucides et 2g de lipides.
Sa richesse en taurine un acide aminé soufré confère à l’huître un exceptionnel dont de nettoyeur de l’organisme.
Tout sportif génère beaucoup d’acide urique (déchets de protéine musculaire et alimentaire) et d’acide lactique. Cette information prouvée scientifiquement est à prendre au sérieux pour ceux qui veulent récupérer plus vite.
La taurine présente en grande quantité améliore la fonction biliaire.
Chez les sportifs la Taurine améliore le rendement de l’utilisation de l’oxygène et des réserves énergétiques par l’organisme améliore donc la résistance.
Comment les conserver ? Les huîtres peuvent se conserver 10 jours au maximum, à condition de respecter quelques règles. Ainsi, la température ne doit pas être inférieure à 5°C ou supérieure à 15°C. En hiver, vous pouvez les stocker à l’extérieur, mais le bac à légumes du réfrigérateur est la solution idéale. Sachez d’ailleurs qu’elles sont souvent meilleures après deux à trois jours. Il est également préférable de les maintenir serrées dans leur bourriche pour les empêcher de bailler.




"nutri-site.com"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culturephysique.fr
roro77

roro77

Masculin
Nombre de messages : 2267
Age : 39
Localisation : chez roro et rerette !!!!!
Salle d'entrainement : changement de salle dans peux de temp!!!
Réputation : -4
Points : 8460
Date d'inscription : 02/12/2007

Quels aliments pour Noël ? _
MessageSujet: Re: Quels aliments pour Noël ?   Quels aliments pour Noël ? Icon_minitimeSam 12 Jan 2008 - 23:12

c étais quand meme pas facile de faire gaffe pendant les fetes, la tentation est rude , tous ce que j ai gagné c est d étre malade comme un chient et vous?? :malade:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JR
Modérateur
JR

Nombre de messages : 7355
Salle d'entrainement : ITHAQUE Center, Bourges
Réputation : 121
Points : 15372
Date d'inscription : 02/12/2007

Quels aliments pour Noël ? _
MessageSujet: Re: Quels aliments pour Noël ?   Quels aliments pour Noël ? Icon_minitimeSam 12 Jan 2008 - 23:40

moi j'ai bien géré les repas de fêtes mais c'ets la période qui a été fatale en fait: salle fermée, des chocolats partout... la miss et sa mere à la maison du coup des repas plus copieux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cédric74

cédric74

Masculin
Nombre de messages : 739
Age : 39
Salle d'entrainement : CAP FORME à Thonon
Réputation : 4
Points : 8386
Date d'inscription : 06/12/2007

Quels aliments pour Noël ? _
MessageSujet: Re: Quels aliments pour Noël ?   Quels aliments pour Noël ? Icon_minitimeLun 14 Jan 2008 - 5:40

Bonjour,

Pas facile non plus ....mais on peut quand même se faire plaisir de temps en temps .....

Cédric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
remy13

remy13

Masculin
Nombre de messages : 801
Age : 26
Localisation : arles
Salle d'entrainement : c.c.c
Réputation : -52
Points : 8251
Date d'inscription : 20/07/2009

Quels aliments pour Noël ? _
MessageSujet: Re: Quels aliments pour Noël ?   Quels aliments pour Noël ? Icon_minitimeMar 18 Aoû 2009 - 23:05

tous depend ce que tu veux cedric ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bloodyguitar

bloodyguitar

Masculin
Nombre de messages : 1155
Age : 33
Localisation : bouc bel air
Salle d'entrainement : Genae
Réputation : 18
Points : 8999
Date d'inscription : 29/07/2009

Quels aliments pour Noël ? _
MessageSujet: Re: Quels aliments pour Noël ?   Quels aliments pour Noël ? Icon_minitimeMer 19 Aoû 2009 - 8:44

Fait gaffe ou tu vas te faire manger tout cru ! Laughing

_________________
You can't see me ! My time is now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
remy13

remy13

Masculin
Nombre de messages : 801
Age : 26
Localisation : arles
Salle d'entrainement : c.c.c
Réputation : -52
Points : 8251
Date d'inscription : 20/07/2009

Quels aliments pour Noël ? _
MessageSujet: Re: Quels aliments pour Noël ?   Quels aliments pour Noël ? Icon_minitimeMer 19 Aoû 2009 - 10:06

Razz lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Quels aliments pour Noël ? _
MessageSujet: Re: Quels aliments pour Noël ?   Quels aliments pour Noël ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Quels aliments pour Noël ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du bodybuilding et du fitness :: L'ALIMENTATION :: La diététique-
Sauter vers: