Le forum du bodybuilding et du fitness
Bonjour ou bonsoir à toi !

Visiteur, n'hésite pas à t'inscrire et à venir nous rejoindre !

Déjà membre, n'oublie pas de te connecter pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Première participation ? Pense à te présenter dans la rubrique adéquate !

A bientôt !


Ce forum est destiné à tous les adeptes de la culture physique, du bodybuilding, du culturisme, de la musculation et du fitness !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le fructose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John
Administrateur


Masculin
Nombre de messages: 3525
Age: 29
Localisation: Ille sur Têt (66)
Salle d'entrainement: A la maison
Réputation: 89
Points: 7980
Date d'inscription: 02/12/2007

MessageSujet: Le fructose   Dim 9 Déc 2007 - 21:04

Le fructose est un sucre simple contenu en abondance dans les fruits, certains légumes et dans le miel. Il a un pouvoir sucrant supérieur au saccharose (le sucre de table). Il est assimilé plus lentement que le glucose mais il pose les mêmes problèmes dans le diabète et dans l’obésité.
Il entre dans la composition du saccharose et du sorbitol.


Métabolisme

Le fructose est globalement métabolisé de la même manière que le glucose. Dans la plupart des tissus le fructose rejoint la glycolyse au niveau du glucose 6-phosphate, après avoir été phosphorylé par l'hexokinase en fructose 6-phosphate puis isomérisé.

Le catabolisme hépatocytaire du fructose est cependant différent de celui du glucose. En effet au niveau du foie l'absence d'hexokinase -remplacée par une glucokinase absolument spécifique du glucose- empêche la phosphorylation du fructose en fructose 6-phosphate. Le fructose va donc être phosphorylé au niveau du 1er carbone par la fructokinase 1 pour donner du fructose 1-phosphate. Celui-ci va subir le clivage habituel de la glycolyse en 2 trioses par l'aldolase, ce qui va produire du dihydroxyacétone-phosphate ainsi que du glycéraldéhyde. Pour rejoindre la glycolyse le glycéraldéhyde va être phosphorylé en glycéraldéhyde 3-phosphate, et le dyhydroxyacétone-phosphate va être isomérisé en glycéraldéhyde 3-phosphate. Finalement le catabolisme hépatocytaire du fructose, bien que légèrement différent du catabolisme du glucose, produira le même nombre de molécules d'ATP.


Nutrition

Le fructose est assimilé plus lentement que le glucose ou le saccharose (mais il est quand même assimilé), cette caractéristique en fait un aliment avantageux quand il s'agit juste d'adoucir des plats, à condition de ne pas être raffiné, les avantages pratiques sont les suivants :

LE POUR:

il ne surcharge pas le système pancréatique (insuline), et la croyance populaire voudrait qu'il éviterait l'apparition d'un diabète (mais des études controversées existent sur le sujet, voir plus bas).
il est plus facilement toléré par les personnes diagnostiquées diabétiques.
il a beaucoup moins de chance que le saccharose ou le glucose de provoquer une dépendance et ses cycle hyper- et hypoglycémique ne provoquant pas d'hyperglycémie soudaine chez les sédentaires l'utilisant.
il ne provoque pas non plus les effets associés aux hyperglycémies, tel l'hyper-excitation qui bien comprise s'exprime par des activités positives très soutenues, mais peut aussi s'exprimer sous forme d'agressivité.
il ménage probablement les dents vu que les bactéries, comme nous, doivent mettre plus de temps pour le digérer et produire leurs rejets acides.

LE CONTRE:

Des études parlent de:

petite insulinosécrétion lorsque le fructose se transforme en glucose.
Une consommation de plus de 50 grammes de fructose (équivalent de 3 pommes ou 3 portions de fruits) par jour peut causer des ballonnements, des flatulences excessives, pertes de selles et diarrhée dépendamment de la quantité ingérée et de d'autres facteurs.
il est particulièrement capable d'élever le taux de graisses, stéatose hépatique, dans le sang (triglycérides) un facteur de maladie cardiovasculaire.
il y a un parallélisme entre la consommation de fructose et la fréquence de l'obésité. Le fructose même naturel reste un glucide (un sucre).
il n'induit pas ou peu de sécrétion d'insuline, et pas non plus de sécrétion de leptine qui est une hormone intervenant dans la satiété.
Or l'insuline et la leptine sont deux éléments majeurs de la régulation de la prise alimentaire.
Le fructose apporte autant de calories que le sucre de cuisine ou le glucose, mais n'induit pas aussi rapidement la satiété, ce qui aboutit en une consommation plus importante, avec pour conséquence une prise de poids qui n'aurait probablement pas eu lieu si le goût sucré avait été dû au sucre de cuisine ou au glucose. le fructose augmente les taux de ghréline, hormone qui stimule l'appétit…
il pourrait, contrairement au sucre blanc, être cause de diabète:

Le fructose est un sucre réduit comme tous les monosaccharides. L'ajout spontanée d'une molécule de sucre aux protéines, connu sous le nom de glycation, est une cause signifiante de dommage diabétique. En ce sens le fructose semble être aussi dangereux que le glucose et ne devrait pas être prescrit comme solution pour contrer le diabète (McPherson et al, 1988) Et serait une importante contribution à la sénescence et plusieurs maladies dégénératives
voir les rapports démontrant une corrélation entre la consommation de fructose et l'obésité, spécialement l'obésité centrale qui est habituellement vu comme étant du type le plus dangereux.
Chez les animaux, la consommation excessive de fructose entraîne également une chélation des minéraux dans le sang. Cette effet est particulièrement important avec les micro nutriments comme le cuivre, le chrome et le zinc. Ces éléments sont habituellement présent en petite quantité, la chélation de quelques ions peut amener une maladie déficitaire, une détérioration du système immunitaire et une résistance à l'insuline (cause du diabète de type II) (Higdon), l'altération de la tolérance au glucose et de l'hypertension, une carence en magnésium et en cuivre. Le fructose serait aussi pro-oxydant malgré la consommation d'aliments anti-oxydants. Des données qui restent néanmoins à confirmer chez l'humain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culturephysique.fr
John
Administrateur


Masculin
Nombre de messages: 3525
Age: 29
Localisation: Ille sur Têt (66)
Salle d'entrainement: A la maison
Réputation: 89
Points: 7980
Date d'inscription: 02/12/2007

MessageSujet: Re: Le fructose   Dim 9 Déc 2007 - 21:05

(Source: Nutri-site)


Le fructose est le composant des fruits et dans une moindre mesure du miel, il se présente comme un sucre rapide (poudre), mais agit comme un sucre lent, il bénéficie de propriétés métaboliques intéressantes pour les sportifs.

Qualités et utilisation du fructose :
Grâce à un pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre traditionnel, surtout à froid ! (60g de fructose pour 100g de sucre) Le fructose permet d'obtenir une même saveur sucrée pour un apport calorique moindre, intéressant en période d'affûtage ou de diète. Les sportifs soucieux de préserver leur glycogène à l'approche du départ, pourront opter pour un bidon d'eau fructosée qui se révèle être une boisson d'attente idéale.
Cette préparation :
- évite l'hypoglycémie réactionnelle* contrairement aux barres chocolatées et autres..).
- atténue les effets de l'adrénaline (hormone dévoreuse de sucre) lié au stress.
- permet un apport d'énergie constant qui se prolonge après le départ (stabilité de la glycémie).
Le petit plus: Le fructose favorise l'assimilation vers la cellule, des minéraux et oligo-éléments suivant: le magnésium, le fer, le zinc, le chrome, et le manganèse.

Utilisation pour le sport :

-Anti-coup de pompe: Pour un entraînement prolongé, emportez du miel liquide pur, à absorber en plusieurs petite gorgées dans la seconde partie de votre entraînement. Le miel est constitué d'un équilibre en sucre mi-lent mi-rapide idéal (fructose/saccharose), ce qui lui confère un fort pouvoir énergétique agissant comme un véritable "coup de fouet", tout en assurant une énergie durable.
-Anti-stress : En cas d'attente inactive ou de départ retardé, prévoyez un bidon (50cl) auxquels vous ajouterez 4 cuillères à café de fructose, à consommer jusqu'au vrai départ.
-Pendant l'échauffement consommez une solution hypotonique riche en polymères de glucose* (200ml) + fructose en grosse quantité, pour préserver vos réserves que l'échauffement pourrait entamer
.
Pour une récupération optimale, ayez le reflex de consommez dans l'immédiat le reste de votre boisson énergétique ou à défaut 8 morceaux de sucres dans un demi-litre d'eau. Faites votre récupération active (10 à 15mn), puis prenez 2 à 3 verres de jus de fruits. Evitez le coca-cola et thé sucré, qui déshydrate d'avantage.
L'eau minérale Saint Yorre édulcorée au fructose, pourra dans un deuxième temps (3 à 4 h), "booster" votre récupération. Cette préparation accélère le passage des sels minéraux (sodium, potassium), le bicarbonate présent servira quand à lui à tamponner l'acide lactique*, 2 à 3 verres répartis jusqu'au coucher.
Le lait est aussi un bon tampon d'acidité, pour ceux qui le digère bien!! (2 verres au coucher)

Fiche technique :
Le fructose est vendu en grande surface rayon sucre ou diététique. Son prix varie de 15 à 18 f les 500g mais est aussi disponible en mini dose. Son goût est très proche du sucre courant, contrairement aux sucrettes à l'aspartame, véritable "arnaque" nutritionnelle.

Cependant comme pour tout aliment, certaines personnes peuvent développer une intolérance (rare), il vous faut donc l'essayer à distance d'une compétition.

Caractéristique d'une intolérance au fructose :
Vomissements- jaunisse- crise d'hypoglycémie. Dans ce cas le supprimer momentanément ainsi que les fruits et le saccharose.

Remarques :
Même lent le fructose reste un sucre. Il faut toujours tenir compte de son pouvoir sucrant élevé (X 2), donc en mettre moins. Des boissons énergétiques qui vante l'utilisation du fructose, sont souvent fournies en dextrose, elles ne peuvent être qu'utilisées à l'effort et non en boisson d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culturephysique.fr
 

Le fructose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du bodybuilding et du fitness ::  :: -
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: