Le forum du bodybuilding et du fitness
Bonjour ou bonsoir à toi !

Visiteur, n'hésite pas à t'inscrire et à venir nous rejoindre !

Déjà membre, n'oublie pas de te connecter pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Première participation ? Pense à te présenter dans la rubrique adéquate !

A bientôt !


Ce forum est destiné à tous les adeptes de la culture physique, du bodybuilding, du culturisme, de la musculation et du fitness !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le mental

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
manowar



Masculin
Nombre de messages : 3460
Age : 48
Localisation : amplepuis, rhone
Salle d'entrainement : Chez moi
Réputation : 147
Points : 9188
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Le mental   Sam 12 Mar 2011 - 18:56

Le mental

--------------------------------------------------------------------------------

The Five Tools of Mental Strength, A.K.A. Balls by Matt "Kroc" Kroczaleski – 2/09/2011

Venir avec une définition simple de la force ou l'endurance mentale n'est pas facile.

La force mentale est quelque chose que j'ai été forcé de développer tout au long de ma carrière de musculation et de ma vie, et à mon avis la meilleure approche est d'identifier ce qui la compose, à savoir les cinq choses suivantes:

• La confiance et la croyance
• La capacité à surmonter l'adversité
• La capacité de tolérer ou de supporter la douleur
• Le désir et la volonté de continuer coûte que coûte (sacrifice)
• La capacité à surmonter la peur.


1. Confiance

La Fondation de la force mentale
Vous devez avoir la force mentale si vous souhaitez atteindre le sommet de n'importe quel sport ou afin de réaliser tout projet noble.

Vous devez croire absolument et sans hésiter que vous êtes non seulement capable d'atteindre votre but, mais aussi que ce n'est qu'une question de temps avant de le faire.

Vous devez y croire, en dépit de toute opposition à vos objectifs. Ne jamais laisser les influences négatives vous faire douter.
Il n'a pas d'importance si chaque personne que vous avez rencontrée vous a dit que vos objectifs sont ridicules et l'idée que vous ne seriez pas près de les atteindre est totalement absurde, vous devez toujours croire en votre capacité à les atteindre avec 100% de confiance.

C'est quelque chose que font tous les champions de tous les sports ou de professions diverses et il ya d'innombrables histoires de gens qui surmontent des obstacles en apparence insurmontables pour accomplir leurs rêves.

Le projet de loi Kazmaier est une légende dans le monde la force et pour une bonne raison. Tout d'abord, il a dominé la dynamophilie et établi le record de tous les temps total de £ 2425. Ce fut en 1981, bien avant l'apparition de tous les équipements de pointe de soutien qui sont actuellement disponible.

2. Capacité à surmonter l'adversité

Nous devons tous faire face à l'adversité à un moment ou un autre, et pour certains ça va venir plus souvent et être plus difficile que pour d'autres.

Elle peut se présenter comme des engagements professionnels ou familiaux, des blessures, l'opposition de quelqu'un dans notre vie, ou même nos propres doutes et faiblesses. Quelle que soit la forme qu'elle prend, vous devez être en mesure de surmonter l'adversité et le faire de façon convainçante.

De nombreux champions haltérophiles subissent des blessures graves qui ont immédiatement mis fin à leur carrière - tendons arrachés, muscles déchirés et os fracturés. Je sais que d'autres avec la même blessure ont retrouvé leur forme par leur capacité par leur force mentale.

Ce n'était pas la gravité de la blessure qui a déterminé si elle mettait fin à la carrière mais plutôt l'incapacité de la personne pour y faire face psychologiquement. Pour certains, des blessures graves sont considérés comme dévastatrices et induisent la fin de leur carrière.
Pourtant, d'autres voient une blessure, peu importe la gravité, comme une simple petite bosse sur la route du succès. C'est cette capacité à surmonter l'adversité qui sépare souvent les grands "des bons" et le meilleur de l'élite.

L'adversité est quelque chose que je connais un peu.

De la façon dont j'ai grandi, au temps que j'ai passé dans les Marines, à me mettre études, tout en soutenant une femme et trois enfants, j'ai fait face à l'adversité sous de nombreuses formes.

Jai fait face à l'adversité lors de blessures graves liées à la musculation à plusieurs reprises. J'ai subi trois chirurgies et les deux premiers événements à seulement neuf mois d'intervalles.

Tout d'abord, je détachais mon tendon du biceps droit en soulevant un camion, puis j'ai fait sauter mon biceps gauche au deadlifting trois semaines après. Et croyez-le ou non, six mois avant la première larme, j'ai subi une chirurgie et la radiothérapie pour traiter le cancer des testicules.

J'ai aussi eu une blessure musculaire à mon mollet gauche, quad droite, à gauche pec, lat gauche, les deux fois triceps multiples, et séparés mon articulation acromio-claviculaire droiteà une compet de deadlifting

De nombreuses fois j'ai eu à écouter des gens qui me disaient que ma carrière dans le domaine de la musculation et de la force était terminée. Est-ce ainsi?

Je déchiré mon quad en Janvier 2008, à ne pas être capable de marcher. Durant tout ce temps de réhabilitation, ma motivation est devenue encore plus forte.

3-Tolérance à la douleur

Pour atteindre votre but en BB, vous allez devoir être capable d'endurer de grandes quantités de la douleur.

La douleur va prendre de nombreuses formes, et pas seulement la douleur d'une blessure ou d'une séance, mais la fatigue mentale et la peur de la douleur aussi.

La douleur dans la salle de gym est de routine. Vous devez la supporter. Aller au delà de cette obstacle qu'est la douleur est obligatoire afin de récolter les fruits afin de pousser votre corps à de nouvelles limites.

Chaque jour est une bataille pour soulever plus de poids, effectuer plus de répétitions, et de dépasser ce que vous avez fait la veille. Si vous ne pouvez pas tolérer ce niveau de base de souffrance nécessaire, alors vous pourriez aussi bien échanger vos haltères contre des aiguilles à tricoter.

Surmonter la douleur d'une blessure
Comme pour les athlètes de force que les BB, les tendinites fréquentes, les douleurs aux coudes, aux épaules, au niveau du bas du dos ainsi que les douleurs musculaires extrêmes qui arrivent de façon tardives sont fréquentes. Si vous arrêtez ou réduisez l'entraînement en raison des irritations mineures comme celles-ci, vous êtes assurés de ne jamais atteindre les niveaux de force et la taille que vous désirez, ou dont vous êtes réellement capables.

Même pour les compétitions de force il y a souvent par des ruptures musculaires et tendineuses et des os brisés qui parfois même peuvent nécessiter une chirurgie. Demandez à n'importe quel powerlifter haut, fort, ou BB et ils vous diront que les blessures font partie du jeu - et si vous aspirez à être l'un des meilleurs, le chemin est fait de blessures à surmonter.

4. Désir et volonté

Ce type de force mentale peut être bien résumée par un mot: le sacrifice.

Prenez n'importe quel sport, en affaires ou pour réaliser une entreprise, la vie est faite de sacrifices pour arriver à l'apogée ce que l'on entreprend.
Cela signifie que vous devez être capable de repousser les tentations de la vie qui en fin de compte, vont vous empêcher d'atteindre votre objectif.
Le sacrifice est vraiment la priorité. Vos objectifs sont suffisamment importants pour sacrifier certains plaisirs dans la vie ordinaire, comme la fête avec vos copains?

Il n'y a pas bonne ou mauvaise réponse à cette question, ni rien de mal à avoir une vie moyenne ou ordinaire. Mais je suppose que si vous êtes sur ce site, être moyen ou ordinaire est quelque chose que vous méprisez.

5. Peur

La peur peut être définie de plusieurs manières. Pour l'entraînemant, il peut souvent être une peur de l'échec, de la concurrence, des autres, ou même seulement une peur de l'inconnu.

Quelle que soit votre peur, elle doit encore être surmonté si vous voulez réaliser votre véritable potentiel. La peur est un processus purement psychologique, et en tant que telle, nous pouvons nous entraîner à être plus fort mentalement pour la surmonter. Nos esprits peuvent être formés pour faire preuve de courage tout comme nos muscles peuvent être formés pour devenir plus fort.

Souvent, la méthode la plus efficace pour surmonter une peur spécifique est une exposition répétée à tout ce qui nous fait peur. Cela est particulièrement vrai concernant la concurrence.

Si la concurrence vous fait peur, la meilleure chose que vous pouvez faire est de participer à un concours dès que possible. Vous verrez que plus vous êtes en compétition, moins vous aurez peur de la pression de la compétition.

La rationalisation est une autre technique qui peut être utilisé pour surmonter de nombreuses peurs. Par exemple, disons que vous êtes un powerlifter de haut niveau et vous avez facilement squatté £ 980. en compétition, mais vous ne pouvez pas vous mettre en tête d'avoir £ 1000 sur le dos.

Quand vous pensez à ce numéro, vous vous sentez anxieux et vous n'arrivez pas à vous imaginer le faire. Il semble juste comme un obstacle insurmontable que vous êtes coincé à et, apparemment, vous ne vous sentirais jamais en mesure de le surmonter.

Tout d'abord, reconnaître que certains autres ont dépassé cette barrière et que vous n'êtes pas si différents d'eux, donc logiquement il n'y a aucune raisons valables de croire que vous ne pouvez pas le faire.

Cette ligne de pensée ne s'applique pas seulement à des niveaux certaine force, mais à tout type d'objectif, qu'il s'agisse de sport, professionnel ou personnel. Il est également intéressant de noter que pour les athlètes de force, les obstacles au progrès tournent souvent autour de certains «nombres significatifs».

Avez-vous déjà remarqué combien de personnes se coincent à certains paliers? C'est parce que ce sont des barrières psychologiques et non pas des physiologiques.

Définition de la crainte en tant que telle est une étape importante afin de la surmonter.
J'ai craint beaucoup de choses dans la vie. Quand je suis entré sur le ring pour mon premier match de catch au collège, j'avais tellement peur que j'ai failli passé dehors.

J'étais claustrophobe quand j'étais plus jeune et me sentait étouffer dans des espaces en me déclencher une crise. Etre seul au milieu des bois, la nuit, m'effrayait enormement.
Une fois, j'ai même failli évanouir parce que j'avais peur de parler à une jolie fille qui me plaisait. Lorsque je me suis approché d'elle pour lui parler,je n'ais plus eu de force dans les jambes et j'ai faillis tomber à plat sur mon visage. Mes amis se sont foutus de moi!
Cependant, la chose importante est que j'ai toujours cru qu'un jour, je ferais face à ces peurs. J'ai continué à me débattre à l'école secondaire et dans les Marines à vaincre ces peurs et même s'il a fallu des années, j'ai finalement pu m'en débarrasser.
Avec mon jeune frère Kurt on a creusé de nombreux tunnels menant à plein salles souterraines dans le même bois que je trouvais si effrayant lorsque j'étais enfant. Je me forçais à monter la tête la première dans l'obscurité des tunnels sérrés, à partir desquelles il était impossible de faire demi-tour, jusqu'à ce que je pouvais le faire sans hésiter.

Je me suis forcé à marcher loin dans les bois au milieu de la nuit seul jusqu'à ce que les ténèbres ne me dérange plus.

Et oui, j'ai finalement appris à parler aux femmes attrayantes sans perdre conscience.

À ce stade de ma vie, je peux honnêtement dire que je ne crains rien, mais si quelque chose dans l'avenir me faisait évoquer cette émotion en moi, je sais que je dispose des outils nécessaires pour faire face et la vaincre.


La force mentale: L'avez-vous? Je n'ai abordé que les multiples facettes de la force mentale et comment les développer, mais je pense que mon point de vue est clair, la force mentale n'est pas seulement une importance vitale pour la réussite dans tous les domaines de notre vie, c'est aussi une compétence qui améliorera votre développement physique.

Si vous avez des rêves ambitieux et vous êtes sérieusement engagés à les respecter, ne sous-estimé pas la valeur de développer votre force psychologique, qui, non seulement complétera, mais aussi de favorisera le développement de votre force physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 3961
Age : 34
Localisation : Toulouse
Salle d'entrainement : Movida, Portet-Sur-Garonne
Réputation : 37
Points : 9347
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: Le mental   Dim 13 Mar 2011 - 11:45

le mental est une part importante c'est vrai

_________________
Ne jamais être satisfait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linda DURBESSON
Coach


Féminin
Nombre de messages : 969
Age : 36
Localisation : ETATS UNIS
Salle d'entrainement : EN SALLE DE SPORT, A DOMICILE, SUR LE WEB (A DISTANCE)
Réputation : 4
Points : 6131
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Le mental   Dim 13 Mar 2011 - 13:50

je dis que la CONFIANCE EN SOI et la CROYANCE en ce quon fait ou allons faire est la base. C’EST CE QUI PERMET DE GARDER LA TETE HORS DE L’EAU MEME SI LA MER EST TRES AGITEE Smile

_________________


WEBSITE : http://lindadurbesson.com/

MA PAGE FAN FACEBOOK

CONTACT : lindadurbesson@gmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lindadurbesson.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mental   Aujourd'hui à 17:18

Revenir en haut Aller en bas
 

Le mental

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du bodybuilding et du fitness :: RUBRIQUES GENERALES :: Discussions et débats sur le culturisme-
Sauter vers: